Tag Archives: Emmanuelle Pirotte

Prix Virilo des Maternelles (& Crèches) – Palmarès 2018

8 Sep

C’est avec émotion et solennité que le jury du Prix Virilo des Maternelles (& Crèches) s’est réuni le premier week-end de septembre 2018.

Il n’aura pas échappé au monde des lettres et à nos lecteurs que le prestigieux prix n’a pas été remis en 2017. Les jurés, pourtant recrutés en masse en cette année d’élection présidentielle, n’ont en effet pas eu le temps de tout lire et, face à une sélection trop faible, ont préféré se concentrer sur l’édition suivante. Rappelons qu’ils ont entre zéro et cinq ans.

A l’occasion du séminaire Virilo tenu par leurs aînés, les jurés ont bien compris que la Bourgogne éternelle, le Gevrey-Chambertin et la rivière paisible distrairaient assez leurs factotums pour qu’en réalité ce week-end devienne le séminaire du Prix Virilo des Maternelles (& Crèches). Contrairement aux jurés du Goncourt, les jurés ont donc choisi la proximité géographique, grâces leurs soient rendues.

Entourés de Playmobil® comme une jurée du Femina est cernée de verres de vin, les jurés ont mis à profit leur temps libre pour parler littérature. Comme dans les plus prestigieux prix, ce temps libre est malheureusement assez réduit : repas, promenades, siestes et volonté de parler avant tout d’eux-même occupent une part considérable de la journée. En dépit de ce manque de temps, nous soulignons l’excellente qualité des délibérations.

Le jury du Prix Femina, entièrement dévoué à la littérature

C’est parmi une sélection de vingt-cinq livres, dans le strict respect de la procédure et sous contrôle d’huissier, que le vainqueur du Prix Virilo des Maternelles (& Crèches) s’est imposé.

En « hommes de maternelle », les jurés ont donc entre tous choisi Loup et les hommes, d’Emmanuelle Pirotte. Elle remporte un chèque de 10,50 €, soit un peu moins que le Prix Virilo, mais un peu plus que le Prix Goncourt.

Gageons que le choix de l’autrice de faire figurer le nom d’un animal dans le titre a joué en sa faveur : talent, ou manœuvre ?

Le jury du Virilo a donc décidé de se lancer dans la lecture de cet ouvrage afin de vérifier qu’il ne comporte rien de choquant pour ces jeunes esprits. Bientôt une critique.

Quelques coquillettes bien méritées entre les délibérations (l’autre moitié du jury débat de la place de l’autofiction dans la rentrée littéraire, hors champ)

 

Pour les éditions précédentes du Prix Virilo des Maternelles (& Crèches), c’est ici.

%d blogueurs aiment cette page :