2017 – Tracé au cordeau

En 2017, nous avons donné. De l’argent. Du temps. Et à la plupart, auteurs, autrices, éditeurs, éditrices, nous voulons crier : remboursez !

Comme tous les ans, ce constat que nous repoussons, tel le syndrome de Stockholm moyen : et si lire la rentrée littéraire tenait plus de la performance que de la littérature ?

Pourtant, dans le lot, de bons livres s’imposent. Merci à eux.

Et pour vous, nos lectures. Nous n’avons pas tout critiqué mais nous avons lu (ou abandonné en cours de route).

NB : les livres figurant dans plusieurs notations à la fois témoignent d’avis différents et tranchés.

NB2 : Nous avons moins lu que les années précédentes. Un savant calcul a démontré qu’un bébé Virilo = -5 livres lus.

 

Rasoir

 

Même pas encore sur le fil

Equilibré

 

  • Une mère, Stéphane Audeguy
  • Sucre Noir, Miguel Bonnefoy
  • Ronce-rose, Eric Chevillard
  • La nuit des béguines, Aline Kinner
  • La Toile, Sandra Lucbert
  • Troisième Personne, Valérie Mréjen
  • Le cénotaphe de Newton, Dominique Pagnier
  • Climats de France, Marie Richeux
  • Le camp des autres, Thomas Vinau

Belle bête

 

 

Ébouriffant

 

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :