2008 – 2018 : dix ans de Prix à rebrousse-poil (et autres accessits 2018)

11 Nov

 

C’était une belle fête. Et, comme promis, il y avait du big data et des accessits dans un powerpoint, parce qu’au Prix Virilo on n’a pas peur de l’innovation.

Erratum : il s’agit bien de Sophie Daull

 

Les accessits annoncés précédemment sont .

Le Prix Virilo c’est aussi

DU SUSPENSE

 

DE LA TENSION

 

(DEUX PINTES S’IL VOUS PLAIT)

 

des accessits qu’on a moins assumé.

– L’accessit « déception » du roman qui aurait dû être inter-fessier pour Le sillon, de Valérie Manteau ;

– L’accessit « genou de Claire obscur » du roman qui case une référence WTF à la Nouvelle Vague pour Le bleu du lac, de Jean Mattern, qui parvient à nous parler de Talloire au finish dans un roman qui n’a rien à voir ;

– L’accessit « Yves Duteil » du titre le plus gnagnan pour Prendre un papa par la main, de Tristane Bannon ;

– L’accessit « Alain Minc » du plagiat mal à propos pour Le Fakir 2 de Romain Puertolas :

« Longtemps, Ajatashatru se coucha de bonne heure. »

– L’accessit « Mission Impossible 6 » de la géographie parisienne absurde pour Le malheur du bas d’Inès Bayard où les héros vont de la place Monge à Charonne en passant par le Louvre ;

– L’accessit « Choderlos de Laclos » du meilleur roman épistolaire à financement participatif pour La lettre aux Français, de Gérald Darmanin.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :