Made in China, de Jean-Philippe Toussaint

29 Sep

Lu par…Philippe

Deux moustaches d’auto-kiff

 

 


L’histoire fissa

JP Toussaint narre ses expériences d’auteur et surtout de réalisateur, en Chine, de films tirés de ses propres écrits. Il raconte notamment tout le bien qu’il pense de Chen Tong, son éditeur local et facilitateur, et producteur, et ami (mais pas que).
 
Va, vis, pignole toi.
Ce Made in China, qui hésite entre vision d’écrivain, journal de bord et ego trip, est un brouillon rédigé par un mec un peu prétentieux.
Ça partait pourtant bien : les premières pages dessinent en peu de mots, et de manière juste et drôle, ce que le livre aurait pu être. Hélas, cette patte blanche littéraire a certainement été écrite à posteriori pour donner de l’ambition et de la cohérence à un journal de bord gâté. C’est a l’équivalent d’une vente d’abricots en cagette plastifiée où l’on aurait mis les meilleurs fruits dessus. Hormis ces 40 premières pages et quelques fulgurances, rarement aura-t-on lu un auteur Minuit se pignoler autant sans avoir conscience de le faire.
Rappelons ici que l’auteur fait le récit autobio de voyages en Chine en tant qu’auteur et réalisateur d’adaptation en film de ses propres livres, eux-mêmes auto bio. Ça a un nom. Ça s’appelle l’auto fellation (ou manger son propre caca) et on a déjà fait mieux à lire.
 
Les tribulations d’un Belge en Chine
Pour les amateurs de littérature de voyage, attendez-vous à voir votre lanterne de papier de soie éclairée par un Pécuchet enthousiaste et qui se veut drôle. Et la Chine mes amis ! La Chine ! Terre de contraste. Et d’éternelles surprises. Et d’incommunicabilité malgré la petite interprète qui me mange des yeux ! Et de ruralité ancestrale que l’on découvre parfois au détour d’une ruelle, entre les grillades grésillant à même le trottoir et les vélos trop chargés de poules !
Bref, un titre édité par paresse ou onanisme ou pour financer de quoi faire un prochain tournage en Chine. Ou le trois à la fois. J’ai payé l’écot pour le bien du Prix. Ne faites pas cette erreur.

Le juré admire la souplesse de Jean-Philippe Toussaint

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :